Vive le PEROU avec les potes

Publié le

Buenos dias a todos !

Un poil de retard pour le blog c est que la connexion est quasi nulle de Bolivie ! Alors nous profitons d etre coinces a la frontiere Bolivie/Argentine pour des questions de documents du camion pour enfin partager notre aventure... en esperant ne pas etre coinces 1 mois a Villazon car ya mieux comme ville !!! Bon depuis là aussi le temps est passé et nous sommes enfin arrivés au Chili...

Donc mi décembre avant l’arrivée des copains nous nous plongeons dans le turquoise de la laguna Paron, dans la Cordillère blanche, et assistons à une fête traditionnelle à Huaraz avec des costumes splendides.

Puis Jolly Jumper bifurque…. Il décide de prendre une piste perdue dans la montagne et nous arrivons dans une communauté quichua, à la fin de la réunion mensuelle où tout le monde est bourré, et où les femmes sont vêtues de leurs costumes typiques. Le Pérou, le vrai, tel qu’on est venu le chercher, nous ouvre ses bras et ce sera sans doute notre meilleur souvenir de ce pays.

On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!
On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!

On est arrivés dans le village le jour de la réunion de la communauté. le matin, on discute et après c'est bière à volonté !!! Kamel est tombé dans une embuscade avec ses nouveaux amis et l'après midi c'était... position allongée obligée !!!!

Mais vite Lima nous attend ! ou plutôt les copains !!! Quelle horreur de circuler dans cette ville, vite les copains, montez et partons !!! Retrouvailles tant attendues…. Un grand moment… Et ma pote de toujours va s'essayer à l'écriture du blog !! à toi la plume...

Nous y sommes enfin !!… ce voyage tant attendu, cette joie contenue depuis plusieurs mois pour retrouver nos amigos … la seule chose dont on était bien certains avant le départ c’était qu’on ne partait pas en vacances mais qu’on partait vivre l’Aventure avec les Daltons … (vous avez compris, c’est Aline qui tient la plume, enfin je me repose…)et là au bout d’une semaine je dois vous dire que nous ne sommes pas déçus ! même dans nos rêves les plus dingues on n’aurait jamais imaginé cela … l’extase est perpétuelle tant dans les rencontres que les paysages que nous traversons, les journées sont montées sur élastique et j’ai l’impression d’être partie depuis plusieurs semaines … à huit dans la voiture roulante ça glisse dans une bonne ambiance générale, nos petits monstres sont collés serrés (trop heureux de se retrouver) et alors que nous roulons depuis 2 jours pour atteindre Casa Lena ( en direction de Cuzco ou nous avons prévu de passer Noêl) les jeux se succèdent avec un grand gagnant : le Monopoly de Marseille qui occupe les enfants pendant 3 h d’affilées !! un grand merci à mémé … nous passons du désert de Paracas au sommet à plus de 4000 mètres ! un pas vers l’inconnu à chaque virage, nécessité de s’adapter et de répondre aux besoins primaires chaque jour … et oui c’est comme en France mais ici cela nécessite parfois plusieurs heures .. trouver le marché, chercher de l’eau, un endroit pour dormir, faire l’essence et ne parlons pas du gaz !! et la parfois malgré les cartes, la gentillesse des péruviens, ioverlander (site sur internet qui te dit les bon plans ) et bien tu te plantes grave car les distances sont gigantesques, que Jolly Jumper avance comme un escargot vu qu’il pèse 5 tonnes et que y parait que nous sommes arrrivés un peu trop chargés !! c’est vrai j’ai jamais su faire une valise légère … donc tu te plantes sur les distances et tu tombes une première fois en panne dans le désert … c’est vrai Kamel avait pas prévu que les copilotes filles trouveraient une route qui n’existe que dans nos rêves …. Il pensait sortir par le même endroit d’où il était entré !!!

Ben voila que nous nous immergeons totalement dans le désert pour débarquer à 19h au bout du monde, et en panne ! Laguna Grande où « Rendez vous en terre inconnue » ?? Nous y sommes… Petit village de pêcheurs paumé où nous nous régalons d’un poisson divin et où nous conversons avec les locaux. Et là, surprise générale : la route imaginaire existe vraiment ! Et parait-il est très bonne ! YES !!! Nous n’aurons donc pas à faire demi tour Kamel, nous pouvons tracer tout droit !Les Daltons ne font jamais marche arrière… euh…. Reste à trouver l’essence ! qui finalement nous sera livrée à 6heures du matin, que demander de plus…. Jolly Jumper reprend la route, nous sommes fascinés par les paysages, les couleurs, la forme du sable qui bouge… et tout serait merveilleux si… nous n’étions pas menacés d’une 2ème panne ! et oui sinon c’est pas drôle hein Céline ?? Chaque minute nous prenons conscience de l’immensité du désert dans lequel nous nous immergeons, sans essence, sans gaz, avec 4 minots et… sans issue !!! Les visages se crispent (surtout ceux de Chantal et Mami !), les blagues se font plus rares au fur et à mesure que la jauge baisse… ben alors les copains ya un blême ??? Tarés ? Inconscients ? Non !! Prévoyants !!! Nous anticipons la panne, Aline et Chantal partent en stop à l’arrière d’un pick up direction gazolina !!! Pendant ce temps les enfants dessinent dans le sable, et Matyas se régale à sauter dans les dunes de sable gigantesques…

Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...
Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...

Rendez vous en terre inconnue ??? on y était, vraiment...

Après 19 bornes de piste en pick up, avoir traversé la favelas d’Ica, un ensablage, nous retrouvons nos daltons beaucoup plus détendus ! Malgré le léger stress le désert reste pour nous une piste de jeu insoupconnée et mémorable .. direction l’oasis de Huacachina et la promesse d’une ballade en Buggy … et sitôt arrivés nous partons faire l’ascension d’une immense dune pour voir le coucher de soleil sur Ica et le désert … et là mes ailleux dans cette ascension vous réalisez votre âge.. un pas en avant 3 pas en arrière … nous peinons, luttons mais en haut de la dune quel sentiment d’émerveillement … vue à 360°C désert ville et cordillère des Andes en plan de fond. Dommage Loule, évidemment tes photos n'ont pas été téléchargées sur mon ordi donc... si vous en voulez : loule@inconnu.com

Lendemain, sensations fortes garanties en buggy !!

Ben alors Loule on enfait une drôle de tête !!! ya un blême ???Ben alors Loule on enfait une drôle de tête !!! ya un blême ???
Ben alors Loule on enfait une drôle de tête !!! ya un blême ???
Ben alors Loule on enfait une drôle de tête !!! ya un blême ???Ben alors Loule on enfait une drôle de tête !!! ya un blême ???

Ben alors Loule on enfait une drôle de tête !!! ya un blême ???

 

Nous roulons pendant 2 jours en luttant comme nous pouvons contre le soroche (mal d’altitude), le froid et la turista … Arrêt mythique au sommet de Abra Huashuccasa (4300) pour acheter de la chicharron de pollo (poulet frit) dans une taverne d’altitude où il fait plus froid dehors que dedans !.. du coup repas dans le camping car collés serrés, 4 assiettes suffisent c’est notre technique pour économiser l’eau .. ! et la vaisselle ! et pour le dessert une banane coupée en 8 ...imaginez la tête de Matyas…à bas la société de consommation ! En effet en camping car tout est calculé : la banane, l’eau, l’essence, le pain. Tout d’un coup, chaque objet retrouve une valeur fondamentale. Et comme Kamel et Chantal ne sont pas des « consommateurs compulsifs », ils achètent si besoin. Bref, notre objectif est le camping/woofing de Casa lena à 70 km de Cusco pour enfin pouvoir se poser … le Graal de ces vacances : SE POSER !! Comme dit Gladys : « Tu dis toujours ça Chantal mais on se pose jamais !! »

Les paysages époustouflants se succèdent … difficile d’arrêter Kamel pour prendre des photos nous devons faire preuve d’imagination et d’équilibre pour faire quelques clichés ! enfin le bivouac de Casa lena se dessine et là nous sommes tous déçus ! La décision est prise : nous repartons demain direction Cuzco ! Bon ben on se posera plus tard ! Les copains commencent à comprendre que c’est vraiment un mythe de se poser, et que l’aventure n’a en effet rien à voir avec des vacances !

Heureusement pour nous le prochain bivouac est assez proche, Cuzco et le fabuleux camping Quinta Lala … imaginez une ville à 3500 m d’altitude vallonnée à souhait entourée par des champs et des forêts d eucalyptus … et notre bivouac situé à 20 mn à pied de la ville en pleine forêt .. repaire de grands nombres de tour du mondistes où nous ferons de belles rencontres … très vite en cette veille de Noel, les enfants viennent à notre rencontre, les adultes se font passer les bons plans des différents pays parcourus et nous sommes tout heureux de nous poser enfin ! le campement s’organise wifi et douche en priorité ( ca dépend pour qui !! ) Repas de Noël improvisé avec ce que nous trouvons au marché .. de la dinde ça change du poulet ! et même au fin fond du Pérou le père Noël trouve Jolly Jumper !! C’est la joie et la bonne humeur à bord…

Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes

Bon ça suffit les toasts de foie gras, place à l'histoire ! L’appel du Macchu Picchu se fait ressentir et enfin nous allons à sa découverte… On a tous vu au moins une fois une photo du MP mais je peux vous assurer que la réalité n’a rien à voir avec la photo. L’œil est le plus bel appareil photo hein Matthieu ?? Bien raison… C’est tout simplement féérique, nous marchons sur les traces des Incas et les nuages en bas nous donnent l’impression d’être sur une ville antique flottante… Seule ombre au tableau, on perd Aline et Gladys parmi les 2500 visiteurs et là, chacun sa version sur les motifs de la disparition !!!

Et le Macchu Picchu avec les copains c'est 'achement mieux quand même !!!Et le Macchu Picchu avec les copains c'est 'achement mieux quand même !!!
Et le Macchu Picchu avec les copains c'est 'achement mieux quand même !!!
Et le Macchu Picchu avec les copains c'est 'achement mieux quand même !!!Et le Macchu Picchu avec les copains c'est 'achement mieux quand même !!!

Et le Macchu Picchu avec les copains c'est 'achement mieux quand même !!!

Direction Pataconcha, une communauté quichua en pleine pampa. Re superbes paysages, accueil d’une réserve extrême, les quichua sont tout en douceur, on y va mollo mollo sur le contact. Les enfants viennent à 10 devant le camion, tous aussi sales les uns que les autres, et les nôtres sont sidérés, à l’intérieur du camion !!! Choc des cultures garanti ! Il nous faudra quelques dizaines de minutes pour les faire sortir et aller jouer sur le terrain de foot avec les chicos péruviens !! Aline et moi (oui c’est une écriture à 4 mains) allons gambader dans les champs où la vue est superbe et rencontrons 2 chicas qui nous amènent tout en haut de la montagne (on crache nos poumons +++) apporter de l’herbe à leurs cochons d’Inde !!! On dévale la pente en mode fous rires, on se croirait dans Heidi, on a 5 ans, on est aux anges….

 

Le lendemain, danses et essai de poncho, partage du thé aux herbes naturelles (on a du aller le cracher en cachette tellement c’était vraiment dégueu, désolée Elena…) et départ direction les Salinas de Maras.

Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potes

Vues d’en haut, elles offrent un spectacle à couper le souffle. Il y a là une source saline qui alimente, grâce à un réseau de canaux, une multitude de petits bassins creusés à flanc de montagne. Exploitées depuis des millénaires, restaurées par les Incas, elles sont toujours exploitées. On compte plus de 4000 bacs, alimentés par le débit tiède d’une source salée. Extrait
 

Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes

 

Le 31 décembre non seulement c’est le jour de l’an mais en plus les 13 ans de Matyas, pas question de ne pas faire la fête !

Arrivés au camping, rencontre avec d’autres familles voyageuses qui, elles, pour la plupart, ont décidé de ne jamais revenir en France tant le climat y est hostile… On est quasi les seuls à décider de ne partir que pour 1 an, nos attaches nous appellent… Chacun choisit la vie qu’il décide de mener, le tout c’est d’être heureux dans ses baskets isn’t it ?? Nous sommes très heureux de vivre notre aventure de malades aussi certainement parce que nous avons une date de retour qui nous fait apprécier chaque jour un peu plus l’instant qu’on vit… Bon après, soyons francs, si on avait l’argent suffisant pour poursuivre le voyage, c’est certain qu’on continuerait du côté de l’Amérique centrale, Guatemala, Mexique… surtout que les enfants sont partants pour 1 an de plus ! Avis aux généreux donateurs …

Donc le 31 direction le marché de feux d’artifice et je suis surprise de l’habilité de Tim qui s’exprime dans un espagnol quasi parfait et qui négocie tous les prix !!! Je le laisse faire, qu’il grandit notre ainé, et qu’il a pris de l’assurance c’est impressionnant… Le soir au camping échange de foie gras (merci maman !) contre des verres de Cuba libre, Mamiiiiii !!!! Revient !!!! Trop tard, on l’a perdu ! Mon filleul quant à lui est ravi de ses cadeaux péruviens, les 4 bambins ne se quittent plus, ils discutent comme s’ils étaient adultes, ils nous font rire…

 

Mais rien ne nous arrête, vers 23h30 direction le centre ville de Cuzco ! La place des armes est pleine, à minuit pétantes les feux d’artifice pètent de partout, ça court dans tous les sens, YOUPI !!!!!

Mais déjà c’est le départ, nos copains nous quittent le 3 janvier et c’est le cœur serré que nous les ramenons à leur avion…

Merci les amis, merci les amis d’être venus jusque là, merci d’être toujours là, ici et demain.

On vous embrasse, et à bientôt peut être au Brésil quien sabe ?????

Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes

Pour vous direction Marseille, pour nous Lac Titicaca !!

Arrivés sur la péninsule de Capachica nous profitons pleinement du calme du lieu et d’une vue splendide sur le lac. Nous tombons en pleine fête traditionnelle, c’est drôle de les voir danser avec tous ces masques bizarroïdes ! Et ces chapeaux toujours magnifiques portés par les femmes, de plus en plus colorés, de plus en plus originaux.

Mais nous venons d’apprendre que chaque samedi une fête particulière se tient à Copacabana, en Bolivie. On est jeudi soir, ni une ni 2, le lendemain nous décidons de rouler et de quitter le Pérou en direction de la Bolivie !

Adios Amigos peruano, te gustamos mucho mucho….

 

Bilan

Nombre de semaines dans le pays : 7

Kms parcourus : 4610 kms

Langues parlées : l’espagnol et le quichua

 

Les +++ du Pérou

  • Les paysages grandioses et très variés : on passe du désert à la neige dans la même journée, en quelques kms seulement, du coup impossible de se lasser, yen a pour tous les goûts
  • Les vêtements traditionnels magnifiques portés par les femmes, et notamment les chapeaux qui changent d’une région à une autre. Ces tenues nous rappellent qu’on est loin, très loin de chez nous, du coup le dépaysement est immédiat. De même leur amour pour leur histoire nous a touché, cette histoire avec les Incas encore bien vivante, surtout dans les petites communautés où l’on ne parle que quichua.
  • leurs sourires et leur sympathie, encore et toujours. Que des mots gentils, des attentions sans jamais être "relou" !
  • Les petits villages du Nord du Pérou ! On s’y est sentis bien illicos tellement que pendant 2 jours Tim et Félix n’ont pas quitté leur bande de copains dans tout le village ! Une fois le bivouac sécurisé (c’està-dire sur la place du village devant le commissariat/pas de bivouac sauvage au Pérou seuls dans la nature…), les villages sont super tranquilles, très zen.
  • Passer du temps hors des sentiers battus dans des communautés quichuas dans la Cordillera Blanca par exemple ou ailleurs, vers le Macchu Picchu, proches des traditions.

 

 

Les --- du Pérou

 

  • Lima ! et sa circulation complètement dingue ! qui du coup ne nous a pas donné envie de découvrir le cœur de la ville, c’est sans doute dommage…
  • Le racket du Macchu Picchu ! Le prix est exorbitant et je regrette vraiment ne pas y être allée en camping car ! Toutes les merveilles du monde sont elles à ce prix là ??
  • La bouffe !!! L’horreur ! Plus on descend, plus c’est dégueu !!! Au secours, perso, pendant au moins 1 an faudra plus me parler de poulet !!! Idées originales et simples bienvenues !! Au miel, au soja, au citron, à la moutarde…. Ras le bol !!!
  • Félix : « moi j’ai tout aimé ! »
  • Tim : « pareil ! »

Nous avions un peu peur de rentrer au Pérou tellement nous avons entendu des horreurs, des actes de violence à l’égard de voyageurs, surtout dans le Nord du pays, le long de la côte. Notre ami Fernando (un brésilien) s’est fait tout voler dans son camion en moins de 5 mn, menacé d’un flingue sur la tempe, comme pleins d’autres voyageurs. C’est pourquoi le Pérou a autant mauvaise presse et nous avons rencontré de nombreux voyageurs qui traversaient le Pérou en 15 jours, de peur de se faire agresser. C’est franchement dommage de passer à côté de ce superbe pays. Aussi nous conseillerions aux voyageurs, plutôt que de « zapper » ce pays, de se munir de certaines précautions :

  • Evitez le camping sauvage genre « Oh c’est beau si on s’arrêtait ?? » euh… non. Ce qui est possible ailleurs ne l’est pas ici. On ne s’arrête pas n’importe où pour dormir, on sécurise son bivouac. On vise les places centrales des villes ou villages, et si possible devant le commissariat. Sinon en camping.

Une fois vos précautions prises, franchement le Pérou, c’est de la balle…

On rêve déjà d’y revenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Vive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes
Vive le PEROU avec les potesVive le PEROU avec les potes
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

nadine 26/03/2017 19:45

quelle belle aventure !! de quoi sortir grandi !!

nadine

Félix 28/03/2017 04:53

Oui vraiment. Grand, mature et bourré d'imagination !!!
Et une belle connaissance de soi, de ses limites et de ses possibles... superbe.