6ème pays : l'Argentine

Publié le par lesdaltonenbalade

Ola todos !!

Vaut mieux tard que jamais parait il !!! ben faut avouer qu'on n'est pas très doués en technique ça rend tout plus compliqué !! Alors soit tu t'obstines, soit tu lâches prise !! euh... on mix les 2 ça dépend des jours...

Donc, 2 mois en arrière nous arrivions en effet en Argentine, par la Bolivie...

Et comme à chaque frontière depuis le début de notre voyage le changement est immédiat !! Routes belles, enfin on peut payer l'essence en carte bleue, on a trouvé des cornichons au magasin (lol!!! mais pour nous c'est très important !!) et la viande... 1er sandwich au steack... on n'oubliera pas de sitôt... enfin de la viande digne de ce nom...
Et là on prend conscience qu'on revient de loin, de très loin. Depuis 6 mois on est plongés en plein coeur d'une Amérique latine éloignée de toute ressemblance avec tout ce qu'on connait. Nos codes, nos repères ont volé en éclat et tant mieux puisque c'est précisément tout celà qu'on est venus chercher. Se faire bousculer dans notre train- train quotidien. La Colombie Waou 1ère claque. On s'enfonce un peu plus en Equateur. Au Pérou on est carrément dans les communautés quichuas. La Bolivie nous régale de ses hauts plateaux.
Doucement, tout en progression, sans même nous en apercevoir, on s'est peu à peu dénudés pour mettre de nouveaux habits. Et comme on s'y est sentis bien dedans !!! Et là, arrivés en Argentine, c'est un peu comme si on retrouvait nos vieilles reluques, nos habits d'été de la saison dernière. Un sentiment d'être un peu "comme à la maison" ma foi bien sympatoche !! Un temps. 
Alors l'Argentine au début on a  bien aimé puis on s'en est lassés. Ok les paysages sont surprenants (les gens aussi d'ailleurs) mais ... rien à faire de spécial, rien de particulier à vivre. Ou alors on est passés à côté, c'est possible aussi. ça arrive... de passer à côté d'un pays en y étant. 

Extrait

 

6ème pays : l'Argentine6ème pays : l'Argentine6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine6ème pays : l'Argentine6ème pays : l'Argentine

Je crois que ce qu'on n'oubliera pas de sitôt en Argentine c'est le fameux carnaval de Cafayate. "Le meilleur de ma vie!" dit Félix. C'est clair. Nous aussi. Tout le monde se peint la tête, le corps, envoie des bombes, peint son voisin... du grand délire ! Personne ne rechigne, tout le monde, jeune, vieux, s'éclate, se lâche, pas de bagarre, pas d'agressivité... Ah que ça fait du bien !!! 


Celui qu'on n'oubliera pas non plus c'est Tom. Tom c'est un chien qui nous a adopté et qui nous a suivi sur des kms et des kms. Là, 2 alternatives : soit on accélère pour le paumer, soit on le met dans le camion et on fait la route ensembles... Là faut réfléchir rapidos parce que les mômes, eux, s'attachent très vite à ces petites bêtes. Malheureusement on n'a pas les conditions pour accueillir un chien chez nous à Marseille donc Kamel a appuyé sur l'accélérateur et il a fini par nous lâcher... En plus on savait qu'il appartenait à quelqu'un alors pas question de le "voler". Mais quand même, après 2 jours passés ensemble on n'est pas près de l'oublier.

 

Bilan de l'Argentine (le nord)


Date : du 9/02/2017 au 4/03/2017 soit moins d'1 mois
Monnaie : le pesos
Kms parcourus : 2 400


Les +++ 
- la viande !!!! sans aucun doute !! 
- et le vin ah ça oui n'oublions pas le bon vin d'altitude...


Les ---
- le manque de dépaysement. Les tarifs. Oh que la Colombie est loin ! Les distances, le manque de choses à faire....


Bref, pas un coup de coeur.

 

Bon on n'a pas que ça à faire, les grands parents nous attendent le 10 mars à Foz de Iguacu, on a hâte de les retrouver... Allez Jolly Jumper foonnncccceeeeee !!!!!!

6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine
6ème pays : l'Argentine

Publié dans Argentine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article