Carnet de route

Publié le

Bienvenidos en Colombia !!!!

YES !!! 1er article enfin on y arrive !!! Pour l’instant on n’est pas encore au point sur la connexion WIFI (waïfaï ils disent ici ça nous fait beaucoup rire avec Tim !) mais ça va venir…

Donc le 19 Aout après 25 heures de vol et d’escales enfin nous arrivions sur le sol colombien…. Julien, le proprio du camping car nous attendait comme prévu et nous amenait à 5 mn de là sur notre 1er bivouac, une plage ma foi fort sympathique proche de Carthagène des Indes. Et là, 1er cri de joie des minots : « Maman elle est trop chaude la mer !!!! » car même si nous sommes de Marseille, faut avouer que cet été l’eau a rarement été bonne (salut les Marseillais !!!). Donc on s’est baigné, baigné, rebaigné… des heures durant…

Carnet de route

Pour fêter notre arrivée, rien de tel que de s’immerger langoureusement dans « la ciudad muy linda de Cartagena de los Indios »… couleurs chatoyantes… ruelles pavées… ambiance zen…  

Carnet de routeCarnet de routeCarnet de route

Tellement beau que peut être un « chouya » trop surfait pour nous. Adios ! Direction : la péninsule de Baru. Mais avant encore fallait il trouver du gaz (car oui nous étions à vide et qui dit pas de gaz dit… pas de frigo pas de congel pas de cuisine bref le détail qui te pourrit la life très rapidement par 40°C…) et là nous rentrons dans une galère de dingues… ! On a du faire toutes les stations service de Carthagène (du coup on a vu les autres facettes de la ciudad muy bonita) car une fois, pas de gaz, ensuite pas le bon embout… bref obligés de le commander pour le lendemain et de se pointer, sans frigo, à Baru !!

Arrivés là bas on a vite oublié notre galère de gaz tellement le coin est paradisiaque… Une mer turquoise, des petites cases en bambou où l’on peut dormir en hamac , la musique le soir, ambiance plus que décontractée… Bref un de ces coins sur terre où tu reviens volontiers… 

Carnet de routeCarnet de routeCarnet de route

Adios Baru on taille la route… direction Taganga, encore plus au Nord car en effet, avant de descendre au sud du pays on voulait tout d’abord profiter de la côte caraïbe… dodo sur une station en bord de route car tard, très tard… Et le lendemain ben le lendemain… rien ! nada ! le camion n’a rien voulu savoir au démarrage ! aïe aïe aïe… La chance a voulu qu’un garagiste se trouve juste en face et les travaux durèrent la bagatelle de … 7 heures !!! Je vous laisse imaginer 7 heures au bord de l’autoroute (pour ceux qui connaissent les routes en Colombie on ne compte plus le nombre de camions !!!) par 40 °C avec 2 minots qui, franchement, ont été juste supers chouettes. Et là c’est parti on boulègue ! Bataille navale (merci tatie Nadia), 7 familles, Uno (le fameux) on sort le grand jeu !!! 17 h yes on repart !!! De la WIIIFIII, un coup de fil urgent pour moi (bisou maman) et on repart !!! Ah ben non… en fait ! rebelote… Kamel s’improvise mécano, il démonte le carburateur (puisque la 1ère panne c’était donc la pompe à gazole défectueuse pour ceux que ça intéresse, vous inquiétez pas y’en aura pour tout le monde !!) aidé de Tim qui commence à « taquiner » du coup en mécanique ! Pas moyen, l’engin de malheur (on commence à le prendre en grippe) refuse clairement de démarrer… Qu’à cela ne tienne, 2ème bivouac sur le bord de l’autoroute !!! Du coup crise de fou rire collectif, on s’est mis à imaginer une rubrique spéciale de plus à ajouter dans notre blog : « Top 10 des bivouacs pourris en Colombie » ! ça nous a bien fait marrer, non non, les galères mécaniques n’auront pas raison de notre bonne humeur… enfin pas encore. Bref j’abrège, on trouve un super mécano, on repasse 7 heures avec le Uno, les 7 familles et compagnie et nous voila repartis ! Taganga ??? Yes we can !!!! A ce rythme on n’est pas encore au Pérou !!! Va peut être nous falloir 3 ans ! 

Carnet de routeCarnet de routeCarnet de route

Heureusement, comme à Baru, on est charmés illico par ce petit village de pêcheurs … Bivouac devant la maison d’un colombien très sympa et rapidement devant notre camion le centre aéré se crée… Ben oui les copines on se refait pas ! Chantal et les enfants jouent avec nos 2 nouvelles copines (âgées de 11 et 6 ans) et c’est avec un pincement au cœur que nous quittons ce « pueblo », village bien sympa, 2 jours après.

Rafaela (un numéro celle-là!!) et Ludiz, adorables...Rafaela (un numéro celle-là!!) et Ludiz, adorables...Rafaela (un numéro celle-là!!) et Ludiz, adorables...

Rafaela (un numéro celle-là!!) et Ludiz, adorables...

Mais l’aventure continue, l’appel de la route et surtout, l’envie pressante de découvrir ce fameux Parc Tayrona, un des parcs les plus visités d’Amérique du Sud.

Mais avant, oui, avant, spéciale info voyageurs tout terrain… Bahia Concha et sa crique magnifique, Bahia Concha et son camping face à la mer, enfin un bivouac de rêve yes !!! Tout est juste une question de patience c’est ce qu’on explique à Félix très souvent. La pa quoi ???  qu’il nous dit le morveux. En ce samedi 28 aout, Tim et Félix jouent avec des crabes énormes sur la plage et Félix essaie de dompter ses peurs… C’est pas gagné avec le grand qui bien sur se fait un malin plaisir de l’embêter… 

Carnet de routeCarnet de route

On poursuit la route… Playa cristal, très connue pour ses fonds marins aux poissons multicolores, on en a pris plein les yeux !! (bientôt en vidéo oui oui !!)

Et, enfin, majestueux le Parc Tayrona et sa végétation luxuriante. Petite rando de 2h (on a cru mourir à cause de la chaleur) pour arriver à 2 plages tout autant splendides l’une que l’autre. Arrivés à El Cabo, où tu dors dans un hamac et tu y passes quelques jours au son du bruit des vagues… chabada… sauf qu’on nous l’avait pas dit ! donc pas prévu, donc on a du retourner au camion viiitttte avant que la nuit tombe !!! La nuit tombe vite ici, du coup on se lève plus tôt  que chez nous histoire de profiter un max.

Carnet de routeCarnet de routeCarnet de route

2 jours après, des copains rencontrés à Taganga retrouvés sur la route nous indiquent un super bivouac sur la plage, devant les palmiers… On joue à Robinson Crusoé, Tim part à  la recherche de noix de coco, Félix s’ébahit devant les écureuils, Kamel et Chantal préparent un poulet au coco au barbec, pour l’instant c’est comme on l’imaginait…

Carnet de routeCarnet de route

On s’amuse chaque soir à donner une note pour la journée, on frôle le 10/10 c’est qu’on est sur la bonne voie… continuons !!

 

Les +++ :

  • En ce début de périple ce qui me marque à moi, Chantal, c’est d’observer que notre relation à nos enfants se modifie, change. Nous nous prenons des fou rire comme si nous étions avec des potes, nous leur parlons plus naturellement, en fait tout cela est difficile à expliquer. Nous les prenons pour des grands et eux aussi nous démontrent chaque seconde qu’ils ne sont plus des … bébés. Nous ne sommes plus dans une configuration parent/enfant mais individu à individu. Nouvelles places qui semblent bien convenir à chacun, même si c’est surprenant, déroutant. C’est le voyage, on se découvre, autrement que dans un quotidien. On sort de notre zone habituelle. C’est très joli. Ça me plait. Beaucoup.
  • La gentillesse et la sympathie naturelle des colombiens, une vraie bonne surprise, même s’ils crient fort pour parler !
  • La beauté de la côte caraïbe, ses plages immenses et désertes, la mer super chaude et finalement pas trop de moustiques

Les --- :

  • Les galères mécaniques quasi à notre arrivée qui te font douter de l’engin, mais ça passe vite, très vite heureusement !!!

 

A bientôt pour de nouvelles aventures, direction Minca !!!

 

 

 

Publié dans Carnet de route

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fruchton 25/09/2016 19:03

HAAA !!! Enfin des nouvelles !!!
Super chouettes vos photos commentaires et la dose de galère qui faut pour réaliser le bonheur...
Bonne route les Daltons, on est pas prêts de vous revoir !!!